Cassis,
Tu résonnes en moi comme une parfaite fin d’été. Déjeuner en terrasse, l’ombre des palmiers flotte sur ma peau. Le linge se reflète dans la baie vitrée. Lavandes, enivrez-moi encore de ces douceurs d’été.